imaginaire2.jpg
imaginaire4.jpg

Imaginaires

///Imaginary

On veut toujours que l’imagination soit la faculté de former des images. Or elle est plutôt la faculté de déformer les images fournies par la perception, elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières, de changer les images. S’il n’y a pas changement d’images, union inattendue des images, il n’y a pas imagination, il n’y a pas d’action imaginante. Si une image présente ne fait pas penser à une image absente, si une image occasionnelle ne détermine pas une prodigalité d’images aberrantes, une explosion d’images, il n’y a pas imagination. Le vocable fondamental qui correspond à l’imagination, ce n’est pas image, c’est imaginaire. Grâce à l’imaginaire, l’imagination est essentiellement ouverte, évasive. Elle est dans le psychisme humain l’expérience même de l’ouverture, l’expérience même de la nouveauté.

Gaston Bachelard, L'Air et les Songes.


Photomontages numériques

///We often consider imagination as an ability to shape images. But it is rather the ability to distort images provided by perception and indeed the ability to free ourselves from primary images, to change those images, which truly defines imagination. There is no imaginative process or imagination if there is no change of images as the unexpected unity with images.
There is no imagination if a current image does not echo with an absent one or if it does not mean an explosion of abnormal images.
The fundamental word that corresponds to imagination then is not image but imaginary. Thanks to imaginary, imagination stays widely opened and evasive. It is the open minded experiment and the very experiment of novelty for human psycho.

Gaston Bachelard, L'Air et les Songes

 

Digital montages

© Danaé Thomas/2008-2015

imaginaire1.jpg
imaginaire3.jpg
imaginaire5.jpg